Le coton conventionnel n’est pas neutre pour l’environnement

17/02/2021

Il est même l'une des cultures les plus polluantes au monde. C'est une plante très gourmande en eau et en produits agrochimiques. La confection d'un tee-shirt en coton nécessite en moyenne 2500 litres d'eau.

Le coton est la matière naturelle végétale la plus produite au monde, très appréciée dans le textile.  

La culture conventionnelle de coton abuse des produits agrochimiques, qui contaminent le sol. Et de plus, la grande majorité des variétés de cotons sont des OGM*. 

Pour transformer, blanchir et teindre la fibre, de nombreux produits chimiques et métaux lourds sont également utilisés, puis évacués dans la nature, contribuant ainsi à la pollution des nappes phréatiques. 

Privilégiez donc un coton dont on connaît la provenance, un coton de qualité dont on essaie de diminuer l'impact négatif sur l'environnement et d'origine biologique.

Les producteurs utilisent des engrais et insecticides naturels, qui ne nuisent pas aux écosystèmes environnants, n'épuisent pas les sols et ne sont pas toxiques pour les personnes qui travaillent sur la chaîne de production. Le coton biologique permet également d'économiser de l'eau par rapport au coton conventionnel (les sols biologiques retiennent mieux l'eau et l'humidité étant donné qu'ils contiennent plus de matière organique. Les intrants et produits toxiques utilisés dans la culture du coton conventionnel requièrent une certaine quantité d'eau pour être dilués, ce qui n'est pas le cas dans le cadre de la production de coton biologique).

Teint avec des teintures végétales ou blanchi sans chlore, le coton organique est plus doux et plus respectueux de la peau que le coton "traditionnel". 

Il n'existe pas de label pour le coton BIO. Privilégiez donc les vêtements certifiés GOTS. Ce label accepte le terme "biologique" pour un produit textile contenant "au moins 95% de fibres biologiques". 

Et conventionnel ou biologique, l'avantage du coton est qu'il n'est pas synthétique, donc quand vous lavez vos vêtements vous ne polluez pas l'eau. A l'inverse, avec un tissu en polyester, au moment du lavage, des particules très fines de plastiques vont se retrouver dans l'eau.  

*organisme génétiquement modifié